Bourse de thèse - Mécanique des matériaux granulaires et simulation numérique

7 mai 2020 - 20 mai 2020
Étude par la méthode des éléments finis multi-particules de la rupture par cisaillement en conditions confinées dans un milieu granulaire constitué de particules fortement déformables.
Objectif :
Le projet de thèse propose d’utiliser une approche numérique nommée méthode des éléments finis multi-particules, qui consiste à construire un échantillon numérique constitué d’environ un millier de particules 3D maillées en éléments finis.
Cet échantillon est ensuite soumis à des sollicitations mécaniques suivant une campagne d’expérimentation numérique, c’est-à-dire que la réponse de l’échantillon aux sollicitations imposées est post-traitée de la même manière que le serait un essai expérimental.
L’intérêt de cette approche est double : tout d’abord, les essais numériques permettent de réaliser des expériences physiquement impossibles en raison des contraintes techniques ; ensuite, l’échantillon numérique est totalement maîtrisé et ne présente aucune inconnue et aucune variation entre deux chemins de chargement.
Enfin, l’ensemble des réponses associé à l’ensemble des sollicitations imposées permettent une analyse fine et une compréhension approfondie du comportement de l’échantillon. Cette compréhension des mécanismes de rupture et de décohésion au sein de l’échantillon constitue l’objectif de la thèse.

Fin des candidatures : Mercredi 20 mai 2020
Début de la thèse: Octobre ou Novembre 2020

Localisation

Lieu : 3SR, équipe CoMHet, Grenoble
Mis à jour le 7 mai 2020