Tomographe du laboratoire 3SR
Tomographe du laboratoire 3SR
Imagerie 3D par microtomographie aux rayons X
La cellule tomographie du laboratoire 3SR (créée en 2008) est une plateforme qui tourne à plein rendement pour la caractérisation 3D des matériaux sous sollicitations chemo-thermo-hydro-mécaniques. Cette plateforme est constituée de deux appareils de tomographie à rayons X ainsi que d'un ensemble de dispositifs de sollications in situ des échantillons et d'une bibliothèque python open source pour l'analyse d'images (SPAM). Deux ingénieurs de recherche et un ingénieur d'études coordonnent les activités de cette plateforme (gestion scientifique, administrative et financière).

Microtomographie à rayons X

Le microtomographe à rayons X installé en 2008 au sein du laboratoire 3SR est un dispositif unique permettant d’observer en trois dimensions des échantillons en cours de sollicitation chemo-thermo-hydro-mécaniques. Il a été spécifiquement conçu et réalisé par la société RX-Solutions basée à Chavanod (France). Pour répondre à ce cahier des charges, l'appareil est constitué notamment d'une grande cabine de radioprotection avec un système de chicanes pour le passage de câbles fluides, ... , et d'une platine de rotation creuse à large ouverture permettant de supporter juqu'à 70kg. Il est équipé d'un tube RX 150kV avec une taille de foyer pouvant descendre jusqu'à 5 µm et d'un capteur type 'flat panel' avec une surface active de 250 x 200 mm.  Ses caractéristiques lui permettent de couvrir une large échelle de résolutions et d'énergies, et ainsi d'étudier une vaste gamme de matériaux dans les domaines de la géomécanique, composites, biomécanique, etc.
 

Nanotomographie à rayons X

Afin d'étendre sa gamme de résolutions aux microns et sub-microns, la cellule grâce à son partenariat avec la plateforme de caractérisation des Matériaux de Grenoble INP (CMTC) a un accès privilégié au tomographe nanofoyer situé au laboratoire SIMAP. Cet appareil de marque RX-Solutions, modèle EasyTom XL Ultra, permet grâce à son tube nanofoyer de descendre à des tailles de foyer de 0.25µm. Plus d'informations sont disponibles sur le site du CMTC .
 

Dispositif MicroTomoMéca

Au fil de son fonctionnement et de ses divers projets, la cellule a développé un nombre important d'appareils de sollicitations dit in situ. Il permettent ainsi d’étudier de manière non-destructive et en volume, non seulement les microstructures des matériaux mais également leurs réponses mécaniques et leurs évolutions sous sollicitations chemo-thermo-hydro-mécaniques.Plus d'informations techniques sur ces équipements sont disponibles dans les fiches ( encart à télécharger en haut de page).

 
Mis à jour le 17 décembre 2021