Éponge violette
Éponge violette
Mots clés : biofilms, biocalcification, changement de phase, imprégnation, hygro-expansion et séchage, soudage par ultra-sons, interaction fluide-structure

La microstructure des milieux poreux peut fortement évoluer en raison de la sollicitation mécanique appliquée, mais aussi en raison d’autres processus physico-chimiques ou biologiques. Ces modifications ont des conséquences significatives sur les propriétés macroscopiques physiques et mécaniques de ces milieux. Dans ce contexte, les principaux objectifs de cette thématique sont :

  • de caractériser, dans des conditions contrôlées, l’évolution microstructurale de milieux poreux induite par ces processus complexes
  • de comprendre et modéliser ces processus à l’échelle des pores
  • de modéliser et quantifier l’influence de ces évolutions microstructurales sur les propriétés mécaniques et de transfert macroscopiques
Les champs d'applications touchent les domaines de la météo (métamorphose de la neige), des procédés de dépollution (biofiltration), du génie civil (renforcement des sols), de l'élaboration de matériaux fibreux architecturés et biosourcés pour le transport de personnes et de biens (mousses, papier, carton, composites)

Post-docs en cours

  • J. Hammond (2018-2019) - Biopiles à glucose en série pour alimenter des dispositifs jetables - col. DCM / 3SR
  • Q. Charlier (2018-2020) - Soudage par ultrasons de papiers et cartons - col. 3SR / CTP / LGP2 / SONIMAT

Thèses en cours

Alumni

Post-docs
  • T. Ivankovic (2014-2015) - Experimental investigation of biomass distribution in porous media using X-Ray Tomography
  • J. Viguié (2015) - Soudage par compression ultrasonore de matériaux fibreux lignocellulosiques
Thèses
Mis à jour le 19 novembre 2019